Au cœur de la Normandie, autour de Bayeux, la cité médiévale aux portes des plages du Débarquement, ...[+]

Evenement en Normandie
Fetes et manifestations en Normandie
<a href="web/actualite/index.php">Actualités</a>
Les péripéties de la Tapisserie
Reportage

Les péripéties de la Tapisserie

Inscrite depuis 2007 au registre « Mémoire du Monde » par l'UNESCO, la Tapisserie de Bayeux est désormais protégée. Aujourd'hui recensée comme document d'intérêt universel, elle a été maintes fois sauvée de la destruction au cours de l'Histoire. La broderie millénaire n'a pas fini de révéler ses secrets ...

Exposée depuis 1983 au Centre Guillaume le Conquérant à Bayeux, cette immense broderie a traversé presque mille ans pour nous raconter l'histoire d'une célèbre conquête du XIème siècle, celle du Royaume d'Angleterre par Guillaume, duc de Normandie. Chef-d'œuvre historique autant qu'esthétique, elle a probablement été commandée par l'évêque Odon, demi-frère de Guillaume, pour orner la cathédrale de Bayeux le jour de la dédicace de l'édifice en 1077. Son existence sera alors ponctuée d'épisodes qui la mettront en péril.

Au Moyen Age
En 1476, la Tapisserie est listée dans l'inventaire du trésor de la cathédrale de Bayeux. Pendant cette période, on a coutume de la tendre autour de la nef le jour de la Fête des Reliques. Le restant de l'année, elle est remisée dans un coffre en bois. Au Moyen Age, deux incendies se sont déclarés dans la cathédrale Notre-Dame, mais la Tapisserie a pu échappée aux flammes à chaque fois.

Pendant la Révolution Française
Recencée parmi les biens de l'Eglise au XVIIIème siècle, la Tapisserie attise la colère du peuple au moment de la Révolution Française. Sans l'intervention du capitaine de la garde nationale, Lambert Léonard Leforestier, qui la mit à l'abri dans son bureau, elle était vouée à un découpage sauvage pour servir de vulgaire bâche aux chariots de l'armée.

Pendant la Seconde Guerre mondiale
En 1941, elle est étudiée par des scientifiques allemands qui l'envoient finalement en dépôt au château de Sourches avec d'autres trésors nationaux, afin d'en assurer temporairement leur conservation . En 1944, elle sur le point d'être transférée en Allemagne. A la Libération, elle est exposée au Louvre quelques temps avant de regagner définitivement Bayeux en mars 1945.

Aujourd'hui la Tapisserie est conservée dans son écrin, elle est protégée de la lumière, de l'humidité et des parasites. Chaque année, elle voit passer devant elle près de 400 000 visiteurs, soit plus de 11 millions depuis l'ouverture du musée actuel. Grâce à son classement « Mémoire du Monde » par l'UNESCO, on lui reconnait une valeur patrimoniale pour toute l'humanité, au même titre que la Déclaration des Droits de l'Homme, l'Appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle ou les films des frères Lumières.

›› Consulter tous les magazines
Focus

La Tapisserie à l'envers

La Tapisserie à l'envers

En 2012, des nouveautés dans la scénographie du musée de la Tapisserie de Bayeux sont à découvrir.

Parmi les nouveaux aménagements, la réplique d'un drakkar de 9m de long s'est invité au 1er étage et une nouvelle borne interactive permet au visiteur d'observer pour la première fois au monde l'envers de la broderie millénaire... Une occasion de voir ou de revoir ce trésor du patrimoine mondial !

Création, hébergement : Net Conception